Imprimer  

Apaisez votre angoisse de la prise de parole grâce à la préparation

Apaisez votre angoisse de la prise de parole grâce à la préparation

Préparez, préparez, préparez. Vous ne serez jamais trop préparé pour une présentation. Le fait de connaître parfaitement votre présentation renforcera votre confiance en vous, tout en apaisant vos craintes et vos angoisses. La préparation ne consiste pas seulement à savoir ce que vous allez dire. Elle inclut également la façon dont vous allez présenter vos informations et la raison pour laquelle vous allez le faire. Voici quelques conseils qui vous aideront à réussir votre allocution ou votre présentation.
 
·      Commencez votre présentation avec assurance 
Votre introduction donne à votre auditoire une première impression. Connaissez vos auditeurs ainsi que le but de votre présentation. Identifiez leurs attentes et leurs connaissances sur le sujet. Réfléchissez aux façons de capter leur attention. Si vous devez transmettre de mauvaises nouvelles, cherchez comment établir un lien avec eux dès le début de la présentation. Préparez soigneusement votre introduction: celle-ci donne le ton à l'ensemble de votre présentation. Ne laissez rien au hasard.
 
·      Concentrez-vous sur quelques points clés
Identifiez les points clés que vous souhaitez transmettre à votre auditoire. Ceci atténuera vos inquiétudes et renforcera votre assurance. Mettez en avant les principaux concepts dans vos visuels électroniques, sur une fiche ou, mieux encore, utilisez un moyen mnémotechnique, comme l’empilement, pour les mémoriser. Par contre, évitez de mémoriser votre présentation. Ceci la rendrait automatique et rigide, alors qu'elle doit produire une impression de réel et d'aisance.
               
·      Étayez vos idées par des preuves
Il est essentiel, en toutes circonstances, de fournir des preuves pour corroborer vos points principaux. Ceci vous permet de renforcer votre message auprès de l’auditoire et de l'expliquer plus précisément.
 
·      Concluez par une incitation à l’action
La conclusion sera la dernière impression que vous et votre présentation laisserez à votre auditoire. Il est primordial de déterminer une conclusion adéquate en gardant, à l’esprit, l’objectif de la présentation. Soulignez l’action ou les actions clé(s) que vous souhaitez que l'auditoire réalise, une fois votre présentation terminée. Ceci constitue un excellent récapitulatif de votre contenu et permettra de leur laisser une orientation claire.
 
·      N’oubliez pas, l’anxiété est normale
La plupart des gens sont angoissés lorsqu'ils doivent faire une présentation. Rappelez-vous que ceux qui ne ressentent aucun stress auront l'air de faire peu de cas de leur auditoire.Remplacez les pensées négatives qui s'immiscent dans votre subconscient par des affirmations positives, les vôtres et celles d'autres.
 
·      Soyez humain.
Laissez-vous le droit de faire des erreurs. N’essayez pas d’être un orateur parfait. Une courte pause pour rassembler vos pensées peut vous paraître une éternité, mais ce n'est pas le cas. Racontez des anecdotes tirées de vos expériences personnelles.Faites votre présentation comme si vous discutiez avec votre auditoire et non comme si vous parliez seul, face à eux. 
 
·      Demandez un feedback.
Vous serez surpris de constater que la plupart des commentaires seront positifs. Acceptez et intégrez les compliments reçus, sans les minimiser. Souvenez-vous de ce qui a bien marché et pas de ce qui a mal fonctionné. Concentrez-vous sur un ou deux aspects à améliorer la prochaine fois. Pas dix ni vingt.
 
·      Préparez-vous à la réussite
Considérez chacune de vos présentations comme une opportunité d’évolution. Tirez pleinement parti de l’expérience.Utilisez chaque présentation comme une occasion d’améliorer votre confiance en vous et vos compétences pour la prochaine présentation. 
 

Retour

 
 


Suivez-nous sur

 
© 2017 Dale Carnegie & Associates, Inc.. Tous droits réservés.
Conception et développement du site Web par Americaneagle.com