Communication et Leadership

3 astuces pour gérer le stress

by Dale Carnegie France

Septembre 10, 2017
0
Commentaires

comment gérer le stress

La plupart d’entre nous n’éprouvent pas un sentiment de paix, de calme et de sérénité tout au long des journées, car nous sommes trop souvent confrontés au stress et à l’anxiété. S'il n'est pas question de gommer toutes nos émotions, il peut être néanmoins profitable de savoir les surmonter pour ne pas les subir. Il est parfois difficile de ne pas céder à la colère, à la peur ou à l'agacement, états que nous regrettons vite après avoir repris le contrôle. Comment garder son calme en toutes circonstances - ou presque ? Comment désamorcer le stress et ses symptômes ? Un stress trop important est une source réelle de perte de productivité et de mal être au travail. Réduire son stress dans son activité professionnelle, c'est gagner en confort et en efficacité à son niveau et pour les autres.

Évaluer ses modes de fonctionnement face au stress :

Au préalable, il peut être bon de savoir reconnaître le calme et ses contraires car certaines personnes peuvent affirmer en toute bonne foi et d'un ton qui pourrait faire penser l'inverse - en criant par exemple - qu'ils sont très détendus. Autrement dit, le calme est une notion assez subjective pour certains et c'est peut-être là où commencent les problèmes. En effet, comment le garder si l'on est convaincu de ne pas l'avoir perdu ? On peut commencer par identifier des critères pour définir notre mode de fonctionnement face au stress tel que la perte de calme, la rigidité de la pensée, l'irrationalité, la grégarité, la peur de la nouveauté, la binarité de la pensée (tout est noir ou blanc) et la sensation d'évidence, de certitude peuvent être vus comme des éléments annonciateurs de cette situation de perte de contrôle.

Renforcer la confiance en soi

Changer pour un environnement meilleur est important, mais la plupart du temps vous n’avez pas le contrôle sur les choses qui vous arrivent, et vous ne pouvez certainement pas contrôler la façon dont les autres agissent autour de vous. L’aspect important que vous pouvez contrôler, par contre, est la façon dont vous choisissez de réagir face à votre environnement. Car lorsque vous êtes confronté à un évènement donné, vous avez le choix de réagir par le stress, avec de l’anxiété ou de la colère par exemple, ou vous pouvez tout aussi bien choisir de rester calme et serein et maitriser vos émotions et vos réactions face à ce problème. Le simple fait de parvenir à identifier ces pensées, à réaliser qu'elles sont le fruit d'une émotion qui prend le pas sur notre intelligence, permet en général de changer cet état émotionnel.

Sortir de la passivité et agir positivement

Commencez par visualiser votre approche par rapport aux problèmes auxquels vous faites face et sachez dire « NON » avec tact et diplomatie. Il est impératif de savoir prendre de la distance face à ces situations de conflit ou de stress.

Savez-vous communiquer avec tact et diplomatie ? Faites le test !

Il est également nécessaire de faire un autodiagnostic en commençant a chercher des solutions personnelles qui nous permettent de dépasser nos limites. Nous construirons ainsi des barrières anti-stress pour mieux gérer ces situations d’un point de vue émotionnel.

Un exemple : lorsque l'on s'apprête à passer ce fameux entretien d’embauche, on est paniqué et on se met soudain à être convaincu que l'on va se planter parce qu'on est nul(le). On a peur de cette personne qui va nous recevoir et qu'on ne connaît pas, on se met à redouter de tomber dans les pommes ou de bégayer. Autant d'idées irrationnelles, de certitudes dont on n'arrive pas à se défaire par peur de l'inconnu.

Notre formation "Gestion du stress en entreprise" :

Comment gérer le stress au travail ?

 


Suivez-nous sur

 
© 2017 Dale Carnegie & Associates, Inc.. Tous droits réservés.
Conception et développement du site Web par Americaneagle.com