Imprimer  

Le cycle de vie de l’équipe

Connaître les étapes du cycle de vie des équipes pour mieux comprendre...

 

Étape 1 : constitution

 
À l’étape de constitution, la priorité consiste à créer une équipe dont la structure, les objectifs, le cap et les rôles sont clairs, afin que ses membres commencent à gagner en confiance. Au cours de l’étape de constitution, l’énergie est essentiellement concentrée sur la définition de l’équipe et de ses responsabilités. À cette étape, les membres de l’équipe ont tendance à se montrer optimistes et intéressés.
 
Une heure de planification vous fera gagner trois heures d’exécution. Et ce principe s’applique certainement au cycle de vie de l’équipe. En d’autres termes, plus vous êtes organisé et consciencieux lors de la constitution de l’équipe, plus cette dernière a de chances de réussir ses étapes de stabilisation, réalisation et maturation, avant sa dissolution.
 
 

Étape 2 : stabilisation

 
À cette étape, les membres de l’équipe apprennent à se connaître et font connaissance avec les tâches qui leur sont affectées. En quelque sorte, ils prennent leurs fonctions au sein de l’équipe. Des schémas d’interaction et de communication commencent à émerger à mesure que les membres de l’équipe travaillent ensemble.
 
Cette étape est essentielle pour obtenir des résultats d’équipe positifs. Certaines équipes ne parviennent jamais à la stabilisation. Travailler avec ce type d’équipe n’est pas chose aisée, car l’équipe ne trouve jamais son équilibre. La définition des rôles est floue, les responsabilités sont fluides et les membres de l’équipe ne se sentent jamais réellement à l’aise les uns avec les autres.
 
 

Étape 3 : intégration

 
Les membres ressentent une acceptation croissante de leurs pairs au sein de l’équipe. Elle témoigne d’une équipe plus forte et plus riche, grâce à des opinions et des expériences variées. Les membres commencent à sentir qu’ils font réellement partie d’une équipe et à tirer une certaine satisfaction de la cohésion accrue du groupe. C’est l’étape où l’équipe se concentre sur ses objectifs. Elle scinde les objectifs principaux en étapes plus petites, plus faciles à concrétiser. L’équipe peut être amenée à développer à la fois les compétences liées aux tâches et les compétences de gestion des conflits et des processus de groupe, afin de transiter en douceur vers l'étape suivante.
 
 

Étape 4 : réalisation

 
Lors de l’étape de réalisation de l'équipe, ses membres développent une aisance accrue dans l’expression de leurs idées et de leurs ressentis. Ils cultivent l’acceptation de l’autre. Ils apprennent à apprécier la diversité des expériences et des connaissances de leurs collègues. Au cours de la phase de réalisation, les membres de l’équipe entament des efforts conscients pour mettre de côté leurs différences et parvenir à une harmonie de groupe. L’accent est mis sur la communication et celle-ci devient plus efficace. Les membres de l’équipe se prennent moins au sérieux et un sens de l’humour collectif émerge. Généralement, c’est à ce stage que l’équipe devient plus productive.
 
 

Étape 5 : maturation

 
À l’étape de maturation de l’équipe, les membres ressentent une satisfaction quant à la progression de l’équipe. Ils partagent leurs informations et sont conscients de leurs propres forces et faiblesses. Les membres se sentent à l’aise avec les schémas et les processus de l’équipe et éprouvent une certaine confiance en leurs capacités individuelles ainsi qu’en celles des autres membres. Les membres de l’équipe sont de plus en plus enclins à s'accepter les uns les autres et à valoriser les différences. Lors de cette phase de maturation, l’équipe réalise des progrès significatifs dans la réalisation de ses objectifs. L’implication et la compétence des membres de l’équipe sont élevées. Les membres de l’équipe continuent d’approfondir leurs connaissances et leurs compétences et œuvrent en faveur du développement de l’équipe. Les succès dans le développement ou les progrès de l'équipe sont mesurés et célébrés.
 
 

Étape 6 : dissolution

 
Certaines équipes, notamment les équipes de projet ou les équipes pluridisciplinaires, sont dissoutes lorsque leur travail est terminé ou lorsque les besoins de l’entreprise changent. Il est important, pour toute équipe, de porter attention à la clôture du processus. Il est probable qu’à un moment donné, les membres ressentiront des émotions divergentes quand à la dissolution de l’équipe.
 
Lors de l’étape de dissolution, certains membres peuvent se déconcentrer quant aux tâches de l'équipe et leur productivité est alors susceptible de chuter. D’autres peuvent déterminer qu'une focalisation sur les tâches en cours constitue une réaction efficace au changement d'implication dans l’équipe. Leur productivité peut de ce fait augmenter.
 
 
 

Retour

 
 


Suivez-nous sur

 
© 2017 Dale Carnegie & Associates, Inc.. Tous droits réservés.
Conception et développement du site Web par Americaneagle.com